Actualités Sénégal - POLITIQUE

On sait d’un adage walaf que «  ku aj, buggul ku séenu kaw ». En d’autres termes, le larron qui a caché son butin dans le feuillage d’un arbre craint qu’on lève la tête. Le brave Ousmane Sonko a osé se livrer à cet exercice pour y voir plus clair et nous éclairer la lanterne. Mal lui en a pris : le décret de révocation lui est tombé dessus pour lui clouer le bec, lui et tous les lanceurs d’alertes potentiels. Le message du fameux décret est clair : « Fermez-vous la bouche, les yeux ; bouchez-vous hermétiquement les oreilles et laissez-nous jouir tranquillement de notre nguur ! »

 

Cette révocation de notre compatriote ne surprend pratiquement personne. Le régime marron avait déjà annoncé la couleur. Le Président de la République en particulier ne supporte pas les critiques. Il ne supporte aucune critique et veut nous imposer ses choix. On se souvient que, à l’occasion d’une cérémonie organisée pas sa tonitruante majorité au Grand Théâtre, le jeudi 3 mars 2016, il fit cette déclaration surprenante : « Que ça plaise ou non, l’opposition doit subir ma politique ! » Pour grave qu’elle fût, cette déclaration n’avait pourtant pas suffisamment retenu notre attention. C’est peut-être parce qu’il nous avait déjà habitués à de telles déclarations péremptoires. On se rappelle ainsi que, face aux critiques relatives à sa volonté exprimée alors d’envoyer des troupes sénégalaises en Arabie saoudite (peut-être au Yémen), il avait sèchement répondu : « C’est moi qui décide ! » Avec le même ton, il a toujours répondu aux critiques sur ses nominations (dont certaines laissent carrément coi) : « C’est moi qui nomme ». On l’entendra également plusieurs fois « siffler la fin de la récréation ».

 

 

C’est donc lui qui décide, nomme, dégomme. Et il a dégommé sans état d’âme Ousmane Sonko. Si aucune résistance ne lui est opposée, il va continuer allègrement de taper sur l’opposition et sur toutes autres personnes qui osent fouiner dans sa gouvernance. Si la révocation de notre brave compatriote passe comme lette à la poste, nous ne connaîtrons plus de répit : il va frapper, frapper, jusqu’à l’atteinte de son objectif final : le calme plat.

On lui prête d’ailleurs la déclaration selon laquelle, c’est avec la dictature qu’on gouverne les Sénégalais. S’est-il laissé influencer par ses deux « honorables » députés dont l’un appelle à la radiation tous azimuts des lanceurs d’alertes et l’autre, le très compétent président du Parlement de la CEDEAO, à nous gouverner comme le sont nos voisins gambiens ? Nous devons en tout cas le prendre très au sérieux et nous préparer à lui faire face. Sa réélection  n’est pas, à ses yeux, négociable. Il va tout mettre en œuvre pour y arriver. Les solutions sont d’ailleurs déjà toutes trouvées : massification du parti notamment en recourant à la détestable transhumance, achat de consciences, nominations à-tout-va d’hommes et de femmes souvent venus de nulle part à des stations importantes, politique politicienne à outrance se manifestant par des poses de premières pierres, des inaugurations d’infrastructures, accaparement sans état d’âme des médias dits de service public, etc.

Auparavant, il devra gagner haut la main les prochaines élections législatives qui constituent un enjeu de taille et il le sait. A cet effet, il a déjà mis en ordre de bataille son ministre de l’Intérieur qui n’inspire aucune confiance. N’est-ce pas ce ministre partisan et dévoué qui, « sur simple instruction au Directeur général du COUD », y a fait recruter 400 jeunes de Podor (« Décryptage », ‘’Walfadjri’’ du 30 octobre 2014, page 7) ? Le seul fait de savoir qu’il est fortement impliqué dans l’organisation des élections et que, en particulier, le fichier électoral est entre les mains de ses services donne froid au dos. Depuis le Code électoral consensuel de 1992, nos autorités administratives se sont comportées, pour l’essentiel, de façon républicaine lors de l’organisation des différentes élections. Avec ce ministre de l’Intérieur de Macky Sall, on fait état de plus en plus de tentatives de les caporaliser. J’espère que si cette information est avérée, elles ne se laisseront pas embarquer dans une telle aventure. Nous vivons quand même plus d’un demi-siècle d’indépendance, avec deux alternances à la clé, même si celles-ci n’ont pratiquement rien changé de substantiel dans la gouvernance du pays.

Ousmane Sonko, pour revenir à lui, a donc servi de cobaye. La main du Président de la République lui est tombée lourdement dessus. Pourtant, pour une première faute – si faute il y a –, il y avait quand même des sanctions intermédiaires. Le Président Sall le sait parfaitement mais il tenait à frapper fort, manière de dire aux lanceurs potentiels d’alertes : « Vous savez maintenant de quel bois je me chauffe ! A bon entendeur ! » Il a donc frappé fort et avec diligence notre jeune et brave compatriote qui a vraiment bon dos. Des hommes et des femmes de sa majorité et surtout de son parti sont tous les ans sévèrement épinglés, pour des fautes gravissimes, par les rapports de nos différentes structures de contrôle. Des fautes qui, dans le meilleur des cas, devraient leur coûter leurs stations. Peut-être même la prison  Voilà plus de quatre ans que Macky Sall est Président de la République ; il n’a jamais levé le plus petit doigt sur aucun d’eux, sur aucune d’elles. Ils continuent ainsi tranquillement leurs pillages et descendent pratiquement tous les vendredis sur le terrain, les poches bourrées de fric. C’est, du moins, l’information qui circule avec insistance dans leurs différentes localités.

L’initiative de la révocation viendrait du Directeur général des Impôts et Domaines (DGID) et du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan. Ces deux hauts responsables peuvent-ils lever la main droite et jurer devant DIEU et devant les hommes que, tout au long de leurs longues carrières, ils n’ont jamais commis un délit qui pourrait leur coûter au moins la sanction qui frappe aujourd’hui leur jeune collègue? Il y a quelques années, un « papier » circulait dans les couloirs du Bloc fiscal de Dakar et faisait allusion à l’immense fortune du DGID d’alors et actuel Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, fortune qui serait bien plus importante que celle accumulée par un ancien « argentier » du Sénégal pendant de longues années. Que vaut ce « papier » ? Je n’en sais rien. En tout cas des observateurs avancent que si la CRÉI avait décidé de fouiner dans ces deux fortunes supposées (et dans d’autres d’ailleurs), il y en a qui en perdraient sûrement le sommeil.

Notre jeune et brave compatriote a été donc trop facilement révoqué. Il l’a été moins pour le manquement qu’on lui a reproché, que pour intimider et réduire au silence tout autre fonctionnaire, tout autre Sénégalais qui serait tenté de lui emboîter le pas. Je crois sincèrement que c’est peine perdue. Le candidat Macky Sall avait pris des engagements fermes pour lesquels 65 % des suffrages exprimés le 25 mars 2012 lui ont été accordés. Au contact avec le pouvoir, il les a pour l’essentiel reniés. Sa gouvernance n’est ni transparente, ni sobre, encore moins vertueuse. Aucune des ruptures que nous attendions légitimement de cette gouvernance n’est au rendez-vous. Nous vivons le même système que son prédécesseur avait mis en place, avec pratiquement les mêmes hommes et les mêmes femmes. Nous sommes bien donc fondés à nous faire entendre, à exprimer notre profonde déception, à dénoncer les actes de mal gouvernance caractérisés qui nous crèvent les yeux tous les jours. Cette obligation de réserve ou de discrétion professionnelle qu’on fait planer sur la tête des fonctionnaires comme une épée de Damoclès n’y changera rien. Elle ne les réduira jamais au silence. Ni eux, ni les autres bonnes volontés qui, ensemble, auront les yeux rivés sur la gouvernance des Sall et la dénonceront toujours avec vigueur, tant qu’elle ne se sera pas débarrassée des toxines qui annihilent tous nos espoirs d’un lendemain meilleur. Pour l’exercice de ce droit citoyen non négociable, nous sommes prêts à rejoindre la prison de Kédougou, dont le Président Sall et ses faucons peuvent  durcir d’ores et déjà les conditions d’existence.

Dakar le 1er septembre 2016

 

Mody Niang 




▄ █ ▌ Articles similaires :


Ajouter un Commentaire

Forum SENETOILE NEWS:  Vous pouvez poster librement vos commentaires sur les sujets qui vous interpellent. Cependant merci d'éviter les attaques à caractÚre personnel et diffamatoire. Nous souhaitons une bonne utilisation de ce service. Merci de votre compréhension



Sécurité contre le SPAM: reconstituez la figure ci dessous - il faut glisser -déposer les images

LES ARCHIVES DE SENETOILE >> LES BUZZ NEWS

prev
next

 
News image

Rewmi persiste sur les sept milliards taĂŻwanais : Macky Sall doit rendre compte

Les attaques contre Idrissa Seck n’y changeront rien : Macky Sall doit rendre compte dans l’affaire des 7 milliards de Taiwan a... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2027914 | COMMENTS

 

 
News image

Epinglé avec une malette d'argent: Alex Ségura victime ou coupable ?

Des rumeurs distillées avec insistance font état depuis quelques jours maintenant d’une interpellation à Paris de l’ancien représentant résident du Fon... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2026887 | COMMENTS

 

 
News image

[AUDIO] CD lui et Moi , Quand Idrissa Seck qualifiait Wade d'ancien spermatozoide futur cadavre...

  Hier , Idrissa Seck qualifiait Wade d'ancien spermatozoide futur cadavre..., Aujour d'hui tout est oublié, Réécoutez l'extrait sonore du CD No1 &nbs... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2024050 | COMMENTS

 

 
News image

Jeune Afrique revient sur l'appartenance de Wade à la franc-maçonnerie

POLITICOSN.COM. Dans son dernier numéro, Jeune Afrique est revenu sur l'ancienne appartenance de Wade à la franc-maçonnerie et écrit : "Ab... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 2023191 | COMMENTS

 

 
News image

Sénégal le pouvoir du vagin - MarÚme Faye Sall, la vraie Présidente de la République

Lu pour vous sur dakaractu Qui est plus influent que le Président de la République au Sénégal ? Cette question mérite d’... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 2021978 | COMMENTS

 

 
News image

Vérité ou intox : C'est pas discret tout ça : [VIDEO] le comédien sénégalais SANEEX Piégé entrain d'embrasser une star et de caresser ses seins , devinez la suite ( à voir)

    Loin de ses pièces théâtrales où le comédien évade les Sénégalais dans un fou rire, Cheikhou Gueye alias Sa Nekh est retr... Consulter cette archive

QUESTION DU JOUR Âș VĂ©ritĂ© ou Intox ? | Vues: 2021902 | COMMENTS

 

 
News image

AUDIOS : SERIGNE ABDOU AZIZ SY S’ATTAQUAIT AINSI À LA FRANC- MAÇONNERIE

  Piccmi.com - Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh avait estimé que la franc-maçonnerie connaît une fulguration impressionnante au Sénégal.   Certains de ses mem... Consulter cette archive

CULTURE | Vues: 2021876 | COMMENTS

 

 
News image

Entretien exclusif. L'homosexuel Babacar Ndiaye dit tout... (1Ăšre partie)

Dans cet entretien à bâtons rompus accordé à votre site www.leral.net, le mannequin Babacar Ndiaye dit tout. Notamment sur le fameux passepo... Consulter cette archive

LES INFOS ZÉRO | Vues: 2021594 | COMMENTS

 

 
News image

DOUDOU NDOYE ALIAS DON DIEGO, LE MILLIARDAIRE SAOUDIEN: "CE QUI ME LIE AUX JOUEURS, AUX HOMOSEXUELS ET AUX PROSTITUÉES..."

Le Clubbeur Doudou Ndoye a lias Don Diego, le milliardaire Saoudien. Très réputé dans le Dakar by night, a accepté de clarifier les ru... Consulter cette archive

LES INFOS ZÉRO | Vues: 2020651 | COMMENTS

 

 
News image

Financement de Bercy et soupçons d’escroquerie dans l’affaire Benetton: Souleymane Jules Diop charge Youssou Ndour.

« J’ai été très déçu, comment peut-il faire çà aux Sénégalais ?» Dans sa dernière chronique datée du mardi 15 juin, le jou... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1181613 | COMMENTS

 

 
News image

SENETOILE NEWS : GOUDI TOWN Vidéo SABAR PORNO MADE IN SENEGAL : entre un Sabar authentique et un Sabar pollué par la soif du Porno des pays chauds, faut il laisser faire?

La danse du « Sabar » sénégalais fait bien partie de notre culture et a toujours rempli des fonctions sociales tr&egrav... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1123164 | COMMENTS

 

 
News image

Scandale Vidéo : Lesbiennes De Grand Yoff Le Film De la Partouze Atterrit Dans Les Téléphones Portables

L’affaire des lesbiennes de Grand Yoff continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Quelques jours seulement après l’éclatement de ce scand... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1055268 | COMMENTS

 

 
News image

Macky Sall tend un piĂšge Ă  Wade : les 7 milliards de Taiwan ne seront jamais soulevĂ©s Ă  l’AssemblĂ©e nationale

XIBAR.NET (Dakar, 13 Avril 2010) - Le président de l’Alliance pour la République (Apr) inquiète au plus haut point le président Wade, pa... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1031654 | COMMENTS

 

 
News image

DIFFUSION DE L’EMISSION "LE BUSINESS DU SEXE" : Walf Tv condamnĂ©e Ă  payer une amende de 5 millions FCFA

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) vient de condamner Sidy Lamine Niasse, le Président Directeur général du Groupe Wal... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1018326 | COMMENTS

 

 
News image

Une histoire de « deum » pollue l'atmosphĂšre Ă  l’hĂŽpital Youssou Mbargane

Il n'y avait pas de quiétude chez les nombreux malades admis à l'hopital Youssou Mbargane Diop de Rufisque, dimanche dernier. A l'... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1016372 | COMMENTS

 

 
News image

Affaire des 20 milliards de Sudatel : Latif Coulibaly et Thierno Ousmane Sy Ă  la barre le 07 octobre

Abdou Latif Coulibaly contre Thierno Ousmane Sy, ce sera pour le 07 octobre 2011. Il s'agit de cette fameuse ‘affaire des... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1014818 | COMMENTS

 

 
News image

SOUPÇONNANT LA DAME DE 68 ANS D’ÊTRE UNE «DEUM» : Oumar Mbaye lui assĂšne trois coups de poings, avant de lui fracturer le poignet

Mère de famille et marié à une femme atteinte de paralysie, Oumar Mbaye âgé, d’une cinquantaine d’année, a été jugé hie... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1014220 | COMMENTS

 

 
News image

MACKY SALL REPOND A IDRISSA SECK À PROPOS DES 7 MILLIARDS DE TAÏWAN : « Je ne suis pas un dĂ©tourneur de fonds publics»

Le leader de l’Alliance pour la République (Apr), Macky Sall a profité, avant-hier, de la journée de partage sur la str... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 1013960 | COMMENTS

 

 
News image

Video violences au stade -Interruption du match Sénégal/CÎte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou blessé

Video - Derniere minute : Interruption du match Sénégal/Côte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou ble... Consulter cette archive

SPORTS | Vues: 1012996 | COMMENTS

 

 
News image

Koromack Faye, SaltiguĂ© : « Les Deums brouillent les pistes
 Wade a intĂ©rĂȘt Ă  partir
 »

Il n’est plus à présenter. Koromack Faye ce Saltigué originaire de Fissel Mbadane, un village Sérère dans le département de Mbo... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 713745 | COMMENTS

 

L'actualité locale : les régions du Sénégal

prev
next

 

Les proches de Khalifa Sall envahissent le tribunal

News image

Au palais de justice Lat-Dior de Dakar, se sont donné rendez vous, ce mardi 21 février 2017, les militants socialistes et ... Consulter l'info complĂšte [read full]

DAKAR | COMMENTS

 

 

AĂ©roport international Blaise Diagne: Les ultimes travaux avancent Ă  grands pas

News image

Le vice-Président de la Banque islamique de développement, chargé des opérations, Mansur Muhtar, a visité, avant-hier, en compagnie du ministre du ... Consulter l'info complĂšte [read full]

DAKAR | COMMENTS

 

 

Extension de l’Isep de Diamniadio, construction de logements pour Ă©tudiants : Le Fonsis mobilise 25 milliards

News image

Dans le cadre de l’extension de l’Institut d’enseignement professionnel de Diamniadio et pour la construction de logements d’étudiants de 4000 lits, le... Consulter l'info complĂšte [read full]

Diamniadio | COMMENTS

 

 

AmĂ©lioration de la distribution d’eau Ă  Dakar le forage d’ouest foire livre, dĂ©but janvier

News image

    Le forage d’Ouest Foire sera réceptionné, début janvier. L’annonce est du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Fay... Consulter l'info complĂšte [read full]

DAKAR | COMMENTS

 

Marchés - Opportunités - Performances

Business & Technologie

Les Kenyans rĂ©sidant Ă  l’étranger sont les principaux expĂ©diteurs de transferts de fonds de mobile Ă  mobile

News image

Tandis que M-PESA fête ses 10 ans, les statistiques montrent que 93 % des transferts de fonds de WorldRemit vers le ... Consulter l'info complĂšte [read full]

Business & Technologie | COMMENTS

Panasonic va Ă©tablir une division aux États-Unis, Panasonic Media Entertainment Company

News image

OSAKA, Japon -Samedi 1 Avril 2017 [ ME NewsWire ]   (BUSINESS WIRE)--Panasonic Corporation a annoncé aujourd'hui que Panasonic Corporation of North America avait é... Consulter l'info complĂšte [read full]

Business & Technologie | COMMENTS

Recherchez dans l'actualité quotidienne et dans les archives de SENETOILE NEWS

Recherchez une info dans l'actualité

La Une du Jour >> KÀDDU BII

Liste commune de l’opposition aux lĂ©gislatives Wade lance la grande offensive

  L’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, est réellement décidé à mettre sur les rails son projet de large coalition gagnante aux législatives. Pour cause, selon le Pds, le Pape du Sopi s’est  directement entretenu avec son ancien Premier ministre Idrissa Seck (Rewmi), son ancien président d’Assemblée nationale et du Sénat Pape Diop (Bokk Gis Gis), le député Mamadou Lamine Diallo (Tekki), voire Malick Gakou (Grand Parti) et Mamadou Diop Decroix (And Jëf). Histoire d’aider à taire les différences pour mettre sur pied une liste commune gagnante aux législatives, « former un véritable gouvernement de transition » et contrer le régime de Macky Sall. &nb...

AUDITION DU MAIRE DE DAKAR A LA DIC, SAUF REPORT DE DERNIERE MINUTE MARDI DE VERITE POUR KHALIFA SALL

  Après le maire de la Médina Bamba Fall et celui de Mermoz Sacré Cœur Barthélémy Dias, c’est le maire de Dakar Khalifa Sall qui va devoir se confronter à Dame justice, par l’entremise de la Division des investigations criminelles (Dic). Pour cause et sauf report de dernière minute, c’est aujourd’hui, mardi 21 février, que l’édile socialiste de la capitale sénégalaise est convoqué à répondre de sa gestion de la caisse d’avance de la ville de Dakar. Une gestion auditée par l’Inspection générale d’Etat avant d’atterrir devant les enquêteurs de la Dic &nb...

Crise post-Ă©lectorale en Gambie l’étau se resserre autour de Jammeh

...

REFORME COUR SUPREME L’UMS perd la manche

N’en déplaise à l’Union des magistrats sénégalais (UMS), les projets de loi organique portant Statut de la magistrature et le projet de loi organique abrogeant et remplaçant la loi organique n°2008-35 du 08 août 2008 relatif à la Cour suprême risquent de passer comme lettre à la poste. Si l’on en croit nos sources, le ministre de la Justice a, hier en commission technique, ‘’travaillé’’ les députés pour les rallier à sa cause. En d’autres termes, le Garde des Sceaux s’est évertué à expliquer aux parlementaires les raisons de ces réformes proposées par le gouvernement. Nos sources de renseigner que Me Sidiki Kaba a écarté toute idée de discrimination au sein de la magistrature, mais que le seul souci du gouvernement, c’est d’anticiper pour éviter qu’il n’y ait pas de hauts magistrats à la tête des juridictions du pa...

Macky donne des Gages
...
POINTS D’ACCORD ENTRE MACKY ET MANKOO WATTU SÉNÉGAL LÉGISLATIVES FIXÉES AU 02 JUILLET, AUDIT DU FICHIER, AUGMENTATION DES COMMISSIONS ADMINISTRATIVES


...

Dr MAURICE SOUDIEK DIONE SUR LA RENCONTRE MACKY-MANKO «SI C’EST POUR DES MANƒUVRES POLITIQUES VISANT À DESTABILISER L’OPPOSITION... CELA DESSERT LE REGIME EN PLACE»

...

À CAUSE D’UN AGENDA CHARGÉ DU CHEF DE L’ÉTAT RENCONTRE MACKY-MANKO REPORTÉ A JEUDI

...

Merci aux internautes de SENETOILENEWS

Actuellement 1260 internautes anonymes  sont en ligne

LES INOUBLIABLES

JoomlaWatch Stats 1.2.9 by Matej Koval