Actualités Sénégal - CULTURE

On a vu ces  jours-ci, dans les journaux de la place, beaucoup d’articles, et  dans des réunions internationales qui se sont tenues récemment (francophonie, Adea, etc.), beaucoup de références  aux langues nationales. Lorgnerait-on vers  elles? Les langues nationales seraient-elles la solution pour nous sortir de l’ornière, sortir  nos systèmes  éducatifs et notre enseignement de la baisse de niveau  et du déclin qu’ils entament  dangereusement depuis maintenant quelques temps ?

Comme l’éducation et l’enseignement sont des domaines où tout un chacun se croit expert, je tiens à préciser la différence entre enseignement des langues nationales et  enseignement dans les langues nationales.

 

Personne n’a dit de ne pas enseigner les langues nationales. Nous sommes tous d’accord qu’il faut les enseigner, apprendre  et enseigner à les écrire, apprendre et enseigner leur grammaire,  leur littérature, écrire et  produire  dans ces langues. Vaste chantier qui occuperait bien suffisamment un ministère sans qu’on ait besoin d’y ajouter le piège de l’alphabétisation.

 

 

Le problème n’est donc pas celui de l’enseignement des langues nationales mais celui de l’enseignement dans les langues nationales. Est-ce qu’on peut aujourd’hui, enseigner, c’est-à-dire transmettre la science et la culture modernes, dans ces langues, dans leur état actuel?

Je m’échine depuis une trentaine d’années,   pour dire que nos langues nationales  ne sont pas encore des langues d’enseignement, qu’elles ne peuvent pas encore  servir à l’enseignement.

Pour être une langue d’enseignement une langue doit d’abord être une langue de culture. Une langue de culture est une langue dans laquelle communiquent les savants et les érudits,  une langue dans laquelle s’expriment et se transmettent la science et la culture.

Je parle  langue d’enseignement, pas de langue de première scolarisation (C.I. et C.P.). Et même là,  rien n’a été prouvé. La scolarisation dans leurs langues maternelles des petits latinos Aux Etats –Nations n’a rien donné de probant. Il en est de même de l’enseignement dans les langues nationales dans les pays qui l’ont essayé. Le recours aux langues  nationales à l’école ne garantit pas le succès de l’enseignement. Ce qu’écrivait  Senghor comme quoi  « l’introduction des langues nationales à l’école primaire ne pourra que faciliter l’apprentissage des mécanisme de base tels que la lecture et l’écriture, partant, faciliter l’enseignement de la première langue étrangère qu’est le français » (in Pierre Dumont,  le français et les langues africaines, p.205) ne s’est vérifié nulle part.

J’ai  publié des articles sur la question il y a longtemps (Wal fadjri  entre autres) et récemment un livre chez l’Harmattan,  sur la baisse du niveau de notre enseignement.

L’école est le reflet de la société. L’enseignement n’a de sens et de valeur que s’il est la transposition didactique de pratiques sociales réelles, dont la production de savoirs savants (Delevay, la didactique  des sciences, PUF). Pas de savoirs savants, pas d’enseignement.

Nos langues sont des langues dominées. Elles n’ont, pour le moment, pas inventé  les mots et les vocables qui expriment le monde moderne, la culture moderne, la science moderne. Oui, notre libération passera en partie qu’on le veuille ou non par les langues qui furent celles de notre domination. L’ancien colonisé se libérera en partie avec  la langue de son ancien colonisateur. Ne détruisez pas notre école ou ce qu’il en reste pour satisfaire les lubies ou desseins inavoués de je ne sais quel bailleur de fonds ou fournisseurs d’aides.

De toute façon, vous serez bien seuls dans vos écoles en langues nationales. Nos possédants n’y enverront pas  leur progéniture. La preuve : l’administration n’a jamais pu imposer  l’utilisation des  langues nationales dans le cycle du préscolaire où pourtant c’était le mieux indiqué.

Tout le monde sait que l’école maternelle, contrairement à qu’elle est en France où elle contribue à combler les retards et déficits linguistiques et intellectuels qu’accusent généralement les enfants des démunis,  est chez nous,  le moyen, pour les  riches, pour faire  prendre de l’avance  à leurs enfants par rapport à ceux du peuple. Les leurs y apprennent à parler français  (la langue de l’enseignement) et …….. (Ô monstruosité pédagogique !)…. à lire. C’est ce qui leur permet de « sauter » la classe de C.I.,  d’aller directement au C.P., d’arriver au bac à seize ou dix-sept ans et s’inscrire, – boursiers de l’Etat-, en Médecine, Polytechnique et autres  - écoles et facultés maintenant de choix,   où l’on voit de moins en moins de jeunes gens issus du peuple  parce que l’entrée en est verrouillée par le critère de la limite d’âge, établissements que les impôts de leurs parents ont pourtant contribué à bâtir et à entretenir. Les pauvres  financeraient –ils, chez nous aussi, l’éducation des riches ?

Nos classes aisées sont en avance sur vous. Leurs enfants sont déjà dans des établissements où l’on  applique un programme français, voir américain, et où ils sont très tôt mis à l’anglais. Elles sont dans l’international quand vous êtes dans le national et le nationalisme. Tout le  tintamarre suscité par la fermeture des écoles turques Ya Salim ne s’explique que par cela.   Pour moi et mes pareils, peut  importe qu’on ferme ou qu’on ouvre ces établissements. De toute façon, nos enfants ne les fréquenteront pas.

Le problème de l’école sénégalaise, voire africaine, est que sous la pression des organisations internationales, (Unesco, Banque mondiale, etc.) et avec des motivations et des objectifs que nous ne connaissons pas toujours, on nous a imposé l’éducation pour tous, la scolarisation universelle, l’obligation  scolaire jusqu’à seize ans, etc.,  - ce qui est une bonne chose dans le principe – mais sans nous en donner les moyens, ni nous laisser aller à notre rythme et à notre propre vitesse. C’est Là, la raison de toutes  ces recherches fébriles et de financements. Pourtant,  chez eux, « L’obligation scolaire » par exemple, inscrite déjà dans les décrets de 1880 de l’Ecole de Jules Ferry,  n’est devenue une priorité en France qu’à partir de 1939.

Je ne dis pas qu’il faut laisser les enfants dans la rue. Mais les parents abandonnent rarement leur progéniture  et tous ont un moyen  à eux d’éducation (daarras, apprentissage en ateliers, ……). C’est à se demander parfois s’il ne serait pas plus réaliste,  quand on n’a pas les moyens, de laisser un parent éduquer son enfant suivant ses moyens et suivant des canaux qu’il contrôle et qu’il connait, plutôt que de le lui arracher, de l’amener à l’école et de le lui ramener quinze ans plus tard, sans diplôme, sans métier, sans quoi faire de ses mains, et parfois, sans avoir rien appris?

La scolarisation à six ans n’est pas le seul problème de l’éducation. Il ne faut pas que l’école devienne un facteur de déstabilisation sociale.

Des alternatives auraient pu être envisagées : L’université toute la vie,  l’éducation permanente, l’école toute la vie, l’école qui vous rattrape, etc., auraient pu être des pistes à explorer. Je dis « auraient » puisqu’il n’est plus question de revenir en arrière. Le vin est tiré. Désormais il faut le boire.

En tous cas, les langues nationales ne sont pas la panacée aux  problèmes de l’éducation dans notre pays et ceux qui lui ressemblent.

Le problème des langues nationales, ce  n’est pas celui de leur enseignement mais celui  de leur revalorisation, et elles seront revalorisées  si elles deviennent des langues d’administration, de justice, de commerce international, des langues  de littérature, de sciences, de mathématiques, des langues de développement. Ces fonctions ne s’acquièrent pas par décret  présidentiel ou dans les laboratoires  des linguistes mais sur le terrain de la lutte sociale et historique et comme l’écrit pertinemment le grand linguiste sénégalais Pathé Diagne:

« Le continent africain, dépossédé de ses langues au profit des langues de colonisation, est aujourd’hui confronté à un double problème. Le premier est de  restituer aux individus et aux  communautés les langues qui  les identifient  et  qu’il revendiquent  comme instrument  d’expression  de leur  spécificité. Le second problème  à  trait  à  la   nécessité  d’assurer aux   cultures et aux sociétés  industrielles  qui doivent  être  édifiés sur  le continent  les moyens  e forger ,  à  partir  de leur  héritage,  des  outils linguistiques et culturels de communication  et  de maîtrise intellectuelle des techniques et  des sciences  d’un  nouvel  Âge.

Oui, notre système  éducatif, notre école est malade, très malade même, mais ne nous embarquons pas dans des aventures périlleuses.

Alioune Sall

Inspecteur de l’enseignement élémentaire à la retraite

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 




▄ █ ▌ Articles similaires :


Ajouter un Commentaire

Forum SENETOILE NEWS:  Vous pouvez poster librement vos commentaires sur les sujets qui vous interpellent. Cependant merci d'éviter les attaques à caractÚre personnel et diffamatoire. Nous souhaitons une bonne utilisation de ce service. Merci de votre compréhension



Sécurité contre le SPAM: reconstituez la figure ci dessous - il faut glisser -déposer les images

LES ARCHIVES DE SENETOILE >> LES BUZZ NEWS

prev
next

 
News image

Rewmi persiste sur les sept milliards taĂŻwanais : Macky Sall doit rendre compte

Les attaques contre Idrissa Seck n’y changeront rien : Macky Sall doit rendre compte dans l’affaire des 7 milliards de Taiwan a... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2027897 | COMMENTS

 

 
News image

Epinglé avec une malette d'argent: Alex Ségura victime ou coupable ?

Des rumeurs distillées avec insistance font état depuis quelques jours maintenant d’une interpellation à Paris de l’ancien représentant résident du Fon... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2026871 | COMMENTS

 

 
News image

[AUDIO] CD lui et Moi , Quand Idrissa Seck qualifiait Wade d'ancien spermatozoide futur cadavre...

  Hier , Idrissa Seck qualifiait Wade d'ancien spermatozoide futur cadavre..., Aujour d'hui tout est oublié, Réécoutez l'extrait sonore du CD No1 &nbs... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2024030 | COMMENTS

 

 
News image

Jeune Afrique revient sur l'appartenance de Wade à la franc-maçonnerie

POLITICOSN.COM. Dans son dernier numéro, Jeune Afrique est revenu sur l'ancienne appartenance de Wade à la franc-maçonnerie et écrit : "Ab... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 2023178 | COMMENTS

 

 
News image

Sénégal le pouvoir du vagin - MarÚme Faye Sall, la vraie Présidente de la République

Lu pour vous sur dakaractu Qui est plus influent que le Président de la République au Sénégal ? Cette question mérite d’... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 2021966 | COMMENTS

 

 
News image

Vérité ou intox : C'est pas discret tout ça : [VIDEO] le comédien sénégalais SANEEX Piégé entrain d'embrasser une star et de caresser ses seins , devinez la suite ( à voir)

    Loin de ses pièces théâtrales où le comédien évade les Sénégalais dans un fou rire, Cheikhou Gueye alias Sa Nekh est retr... Consulter cette archive

QUESTION DU JOUR Âș VĂ©ritĂ© ou Intox ? | Vues: 2021884 | COMMENTS

 

 
News image

AUDIOS : SERIGNE ABDOU AZIZ SY S’ATTAQUAIT AINSI À LA FRANC- MAÇONNERIE

  Piccmi.com - Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh avait estimé que la franc-maçonnerie connaît une fulguration impressionnante au Sénégal.   Certains de ses mem... Consulter cette archive

CULTURE | Vues: 2021861 | COMMENTS

 

 
News image

Entretien exclusif. L'homosexuel Babacar Ndiaye dit tout... (1Ăšre partie)

Dans cet entretien à bâtons rompus accordé à votre site www.leral.net, le mannequin Babacar Ndiaye dit tout. Notamment sur le fameux passepo... Consulter cette archive

LES INFOS ZÉRO | Vues: 2021581 | COMMENTS

 

 
News image

DOUDOU NDOYE ALIAS DON DIEGO, LE MILLIARDAIRE SAOUDIEN: "CE QUI ME LIE AUX JOUEURS, AUX HOMOSEXUELS ET AUX PROSTITUÉES..."

Le Clubbeur Doudou Ndoye a lias Don Diego, le milliardaire Saoudien. Très réputé dans le Dakar by night, a accepté de clarifier les ru... Consulter cette archive

LES INFOS ZÉRO | Vues: 2020634 | COMMENTS

 

 
News image

Financement de Bercy et soupçons d’escroquerie dans l’affaire Benetton: Souleymane Jules Diop charge Youssou Ndour.

« J’ai été très déçu, comment peut-il faire çà aux Sénégalais ?» Dans sa dernière chronique datée du mardi 15 juin, le jou... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1181597 | COMMENTS

 

 
News image

SENETOILE NEWS : GOUDI TOWN Vidéo SABAR PORNO MADE IN SENEGAL : entre un Sabar authentique et un Sabar pollué par la soif du Porno des pays chauds, faut il laisser faire?

La danse du « Sabar » sénégalais fait bien partie de notre culture et a toujours rempli des fonctions sociales tr&egrav... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1123080 | COMMENTS

 

 
News image

Scandale Vidéo : Lesbiennes De Grand Yoff Le Film De la Partouze Atterrit Dans Les Téléphones Portables

L’affaire des lesbiennes de Grand Yoff continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Quelques jours seulement après l’éclatement de ce scand... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1055211 | COMMENTS

 

 
News image

Macky Sall tend un piĂšge Ă  Wade : les 7 milliards de Taiwan ne seront jamais soulevĂ©s Ă  l’AssemblĂ©e nationale

XIBAR.NET (Dakar, 13 Avril 2010) - Le président de l’Alliance pour la République (Apr) inquiète au plus haut point le président Wade, pa... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1031639 | COMMENTS

 

 
News image

DIFFUSION DE L’EMISSION "LE BUSINESS DU SEXE" : Walf Tv condamnĂ©e Ă  payer une amende de 5 millions FCFA

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) vient de condamner Sidy Lamine Niasse, le Président Directeur général du Groupe Wal... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1018308 | COMMENTS

 

 
News image

Une histoire de « deum » pollue l'atmosphĂšre Ă  l’hĂŽpital Youssou Mbargane

Il n'y avait pas de quiétude chez les nombreux malades admis à l'hopital Youssou Mbargane Diop de Rufisque, dimanche dernier. A l'... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1016353 | COMMENTS

 

 
News image

Affaire des 20 milliards de Sudatel : Latif Coulibaly et Thierno Ousmane Sy Ă  la barre le 07 octobre

Abdou Latif Coulibaly contre Thierno Ousmane Sy, ce sera pour le 07 octobre 2011. Il s'agit de cette fameuse ‘affaire des... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1014803 | COMMENTS

 

 
News image

SOUPÇONNANT LA DAME DE 68 ANS D’ÊTRE UNE «DEUM» : Oumar Mbaye lui assĂšne trois coups de poings, avant de lui fracturer le poignet

Mère de famille et marié à une femme atteinte de paralysie, Oumar Mbaye âgé, d’une cinquantaine d’année, a été jugé hie... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1014207 | COMMENTS

 

 
News image

MACKY SALL REPOND A IDRISSA SECK À PROPOS DES 7 MILLIARDS DE TAÏWAN : « Je ne suis pas un dĂ©tourneur de fonds publics»

Le leader de l’Alliance pour la République (Apr), Macky Sall a profité, avant-hier, de la journée de partage sur la str... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 1013944 | COMMENTS

 

 
News image

Video violences au stade -Interruption du match Sénégal/CÎte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou blessé

Video - Derniere minute : Interruption du match Sénégal/Côte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou ble... Consulter cette archive

SPORTS | Vues: 1012980 | COMMENTS

 

 
News image

Koromack Faye, SaltiguĂ© : « Les Deums brouillent les pistes
 Wade a intĂ©rĂȘt Ă  partir
 »

Il n’est plus à présenter. Koromack Faye ce Saltigué originaire de Fissel Mbadane, un village Sérère dans le département de Mbo... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 713728 | COMMENTS

 

L'actualité locale : les régions du Sénégal

prev
next

 

Les proches de Khalifa Sall envahissent le tribunal

News image

Au palais de justice Lat-Dior de Dakar, se sont donné rendez vous, ce mardi 21 février 2017, les militants socialistes et ... Consulter l'info complĂšte [read full]

DAKAR | COMMENTS

 

 

AĂ©roport international Blaise Diagne: Les ultimes travaux avancent Ă  grands pas

News image

Le vice-Président de la Banque islamique de développement, chargé des opérations, Mansur Muhtar, a visité, avant-hier, en compagnie du ministre du ... Consulter l'info complĂšte [read full]

DAKAR | COMMENTS

 

 

Extension de l’Isep de Diamniadio, construction de logements pour Ă©tudiants : Le Fonsis mobilise 25 milliards

News image

Dans le cadre de l’extension de l’Institut d’enseignement professionnel de Diamniadio et pour la construction de logements d’étudiants de 4000 lits, le... Consulter l'info complĂšte [read full]

Diamniadio | COMMENTS

 

 

AmĂ©lioration de la distribution d’eau Ă  Dakar le forage d’ouest foire livre, dĂ©but janvier

News image

    Le forage d’Ouest Foire sera réceptionné, début janvier. L’annonce est du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Fay... Consulter l'info complĂšte [read full]

DAKAR | COMMENTS

 

Marchés - Opportunités - Performances

Business & Technologie

Les Kenyans rĂ©sidant Ă  l’étranger sont les principaux expĂ©diteurs de transferts de fonds de mobile Ă  mobile

News image

Tandis que M-PESA fête ses 10 ans, les statistiques montrent que 93 % des transferts de fonds de WorldRemit vers le ... Consulter l'info complĂšte [read full]

Business & Technologie | COMMENTS

Panasonic va Ă©tablir une division aux États-Unis, Panasonic Media Entertainment Company

News image

OSAKA, Japon -Samedi 1 Avril 2017 [ ME NewsWire ]   (BUSINESS WIRE)--Panasonic Corporation a annoncé aujourd'hui que Panasonic Corporation of North America avait é... Consulter l'info complĂšte [read full]

Business & Technologie | COMMENTS

Recherchez dans l'actualité quotidienne et dans les archives de SENETOILE NEWS

Recherchez une info dans l'actualité

La Une du Jour >> KÀDDU BII

Liste commune de l’opposition aux lĂ©gislatives Wade lance la grande offensive

  L’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, est réellement décidé à mettre sur les rails son projet de large coalition gagnante aux législatives. Pour cause, selon le Pds, le Pape du Sopi s’est  directement entretenu avec son ancien Premier ministre Idrissa Seck (Rewmi), son ancien président d’Assemblée nationale et du Sénat Pape Diop (Bokk Gis Gis), le député Mamadou Lamine Diallo (Tekki), voire Malick Gakou (Grand Parti) et Mamadou Diop Decroix (And Jëf). Histoire d’aider à taire les différences pour mettre sur pied une liste commune gagnante aux législatives, « former un véritable gouvernement de transition » et contrer le régime de Macky Sall. &nb...

AUDITION DU MAIRE DE DAKAR A LA DIC, SAUF REPORT DE DERNIERE MINUTE MARDI DE VERITE POUR KHALIFA SALL

  Après le maire de la Médina Bamba Fall et celui de Mermoz Sacré Cœur Barthélémy Dias, c’est le maire de Dakar Khalifa Sall qui va devoir se confronter à Dame justice, par l’entremise de la Division des investigations criminelles (Dic). Pour cause et sauf report de dernière minute, c’est aujourd’hui, mardi 21 février, que l’édile socialiste de la capitale sénégalaise est convoqué à répondre de sa gestion de la caisse d’avance de la ville de Dakar. Une gestion auditée par l’Inspection générale d’Etat avant d’atterrir devant les enquêteurs de la Dic &nb...

Crise post-Ă©lectorale en Gambie l’étau se resserre autour de Jammeh

...

REFORME COUR SUPREME L’UMS perd la manche

N’en déplaise à l’Union des magistrats sénégalais (UMS), les projets de loi organique portant Statut de la magistrature et le projet de loi organique abrogeant et remplaçant la loi organique n°2008-35 du 08 août 2008 relatif à la Cour suprême risquent de passer comme lettre à la poste. Si l’on en croit nos sources, le ministre de la Justice a, hier en commission technique, ‘’travaillé’’ les députés pour les rallier à sa cause. En d’autres termes, le Garde des Sceaux s’est évertué à expliquer aux parlementaires les raisons de ces réformes proposées par le gouvernement. Nos sources de renseigner que Me Sidiki Kaba a écarté toute idée de discrimination au sein de la magistrature, mais que le seul souci du gouvernement, c’est d’anticiper pour éviter qu’il n’y ait pas de hauts magistrats à la tête des juridictions du pa...

Macky donne des Gages
...
POINTS D’ACCORD ENTRE MACKY ET MANKOO WATTU SÉNÉGAL LÉGISLATIVES FIXÉES AU 02 JUILLET, AUDIT DU FICHIER, AUGMENTATION DES COMMISSIONS ADMINISTRATIVES


...

Dr MAURICE SOUDIEK DIONE SUR LA RENCONTRE MACKY-MANKO «SI C’EST POUR DES MANƒUVRES POLITIQUES VISANT À DESTABILISER L’OPPOSITION... CELA DESSERT LE REGIME EN PLACE»

...

À CAUSE D’UN AGENDA CHARGÉ DU CHEF DE L’ÉTAT RENCONTRE MACKY-MANKO REPORTÉ A JEUDI

...

Merci aux internautes de SENETOILENEWS

Actuellement 1064 internautes anonymes  sont en ligne

LES INOUBLIABLES

JoomlaWatch Stats 1.2.9 by Matej Koval